Historique

Le Saint-Quentin Volley et son histoire

L’actuelle réussite du Saint-Quentin Volley (anciennement FLSQ) au plus haut niveau du volley national n’est pas à mettre au seul crédit hasard et il ne faut pas oublier les nombreuses difficultés que le club a du surmonter pour en arriver là. C’est dans ces périodes difficiles que le SQV a forger son caractère et ses valeurs qui en font aujourd’hui un club emblématique du volley français.

Années 1960/1965

Dans les années 60 le volley à St Quentin dut se développer sans structure d’accueil. En effet, la ville n’ayant pas d’équipements pour les sports de salle, le basket évoluait dans le marché couvert, alors que le volley lui s’entraînait à la CRS21, dans le garage municipal, ce qui rendait la pratique du sport difficile et cocasse

Années 1966/1970:

Le volley se déclinait sein de l’Amicale Laïque Lyon-Jumentier dont le président était un certain Raymond Ducamp. A cette époque, on était avant tout sportif et occasionnellement volleyeur de plage. La plupart des joueurs pratiquaient en même temps un autre sport (basket, foot, tennis, rugby…) et il fallait sacrément jongler avec le calendrier pour arriver à jouer les matches. En outre, entre 1965 et 1970, les structures fédérales n’existaient pas dans l’Aisne;  seul un championnat UFOLEP (émanation de la fédération des œuvres laïques) permettait la pratique du volley en milieu scolaire.

Années 1970/1975:

Le virage fédéral fut pris en 1970 avec la construction d’un gymnase flambant neuf (H. Barbusse puis Laroche) et la création du club actuel (FLSQ Volley), dont le président-directeur était Henri Bailleul. A cette période, le FLSQ n’était pas qu’un club de volley mais avant tout une structure d’accueil et d’animation essentiellement destinée aux jeunes. Son siège était basé rue Sainte-Catherine dont l’immeuble appartient toujours au club.

flsq 1973003_640x480

équipe FLSQ 1973 au gymnase Barbusse

Années 1975/1981:

Ce n’est qu’a partir du milieu des années 1970, et avec l’arrivée de nouveaux joueurs spécifiquement volleyeurs, que le club put gravir les échelons, du championnat départemental jusqu’au championnat régional. En 1981, le club devint ainsi champion de Picardie, sans toutefois parvenir à se hisser en championnat national…

flsq 1975006_640x480

équipe FLSQ 1975

1979:

Entre-temps, en 1979, le club, en coopération avec la ligue nationale et la ville de Saint-Quentin, organisa une poule qualificative des championnats d’Europe. Cela donna ainsi à la ville de Saint-Quentin l’opportunité de recevoir des sélections comme l’talie (vice championne du monde), la Pologne (championne olympique en titre), la Bulgarie ou la Belgique. Ce Projet, bien qu’un peu fou compte tenu de la confidentialité du volley au niveau local à cette époque, s’est avéré payant puisqu’il connut un succès financier et populaire (4000 spectateurs lors du match Italie/Pologne) sans égal jusqu’à alors.

53

équipe de Pologne: JO de Montréal 1976

Années 1985/1990

Avec la dispersion des joueurs de son équipe fanion (qui étaient en même temps animateurs du club), le FLSQ connut une période difficile avec une descente en régionale 2 (saison 1985/1986). Lors de la saison 1986/1987, Mr Adrien DONAT reprend le flambeau avec des jeunes et fait remonter le club en Régionale 1, puis en Nationale 3 grâce à la fusion avec Lehaucourt. C’est une expérience éphémère puisque l’équipe redescend aussitôt en R1. Toutefois, cette saison passée en N3 fut salutaire, puisque la saison qui suit (1989/1990), l’équipe termine 1er et remonte directement en Nationale 3; 1ère place qui sera accompagné du titre UFOLEP quelques semaines plus tard.

Années 1990/1995

Pour survivre à ce niveau qu’est la N3, l’équipe Fanion doit se renforcer, mais manquant cruellement d’argent et d’entraîneur compétent, elle goûte de nouveau à la relégation. Suivent alors des saisons de transition : 1991/1992 maintien en R1, 1992/1993 accession en N3, 1993/1994 maintien en N3.

Ce ne que lors de la saison 1994/1995, marquée par l’arrivée comme entraîneur-joueur de Nenad KOMNENIC, que l’ascension du club reprend de plus belle, accompagnée de petites touches régulières à l’effectif. En deux saisons, l’équipe connait alors deux montées successives (1994/1995 accession en N2 puis 1995/1996 montée en PRO B); ce qui marque un tournant dans l’histoire du club.

Années 1995/2005

Saison 1996/1997: pour son apprentissage du niveau professionnel, l’équipe termine 11ème et redescend en Nationale 2

Saison 1997/1998: l’équipe mit du temps à se remettre de la descente et ne termine que 6ème de N2, se maintenant à ce niveau.

Saison 1998/1999: reposant sur des bases solides, l’équipe termine 2ème de son championnat et remonte en PRO B

–  Saison1999/2000: le SQV réalise un formidable parcours et termine 2ème de son championnat de PRO B

Saison 2000/2001: encore 2ème

Saison 2001/2002: Pour la troisième saison d’affilée, l’équipe termine 2ème de Pro B et accède aux playoffs; elle chutera en 1/4 de finale-2002/2003: encore 2ème

Saison 2003/2004: Après 4 saisons à échouer à la deuxième place, le SQV décroche enfin le titre (face à Dunkerque) et accède en Pro A, une juste récompense après tant d’efforts.

Depuis 2000, chaque saison est une occasion de gravir une nouvelle marche, malgré des moyens financiers limités. Cette période permit au volley de faire son trou sur la place Saint-Quentinoise, en se constituant un public, un club de supporters, une audience locale et des sponsors privés. Les bases d’un véritable club professionnel sont donc solidement installées. Tout naturellement, en 2004, le FLSQ accède au plus haut niveau national: la Pro A Masculine.

 

Saison 2004/2005:
l’expérience de la PRO A sera éphémère et ne durera d’une saison, l’équipe terminant 12ème. Toutefois l’expérience sera profiitable pour le club puisqu’elle lui permettra de mesurer la différence qui sépare la Pro B de la Pro A, d’un coté sportif tout d’abord, mais aussi du coté structures et moyens dont le club doit se doter pour poursuivre à ce niveau.

Ainsi, en 2005, la création d’un centre de formation devient la priorité du club; responsabilité qui sera donnée à Nenad Komnenic, entraîneur de l’équipe première, et à Fabrice Pruvot, éducateur et secrétaire du club.


 

Années 2005/2010

-Saison 2005/2006 (1):

Le 17 décembre 2005, le FLSQ organise les ALL STAR GAME de Volley-Ball, évènement qui réunit les meilleurs joueurs et joueuses du championnat de France. Pour cause de blessure, Guillaume Samica, joueur du club et membre de l’équipe de France pourtant sélectionné ne peut y participer. c’est un autre joueur saint-quentinois, Frédéric Gingreau, qui le remplacera et jouera devant son public.

nos dirigeants avec Victoria Ravva

-Saison 2005/2006 (2): 

L’équipe 1ère est éliminé en demi-finale des palyoffs de Pro B et temine 4ème. C’est l’équipe C du FLSQ qui se distingue en remportant le titre de Champion en Régionale 1.

Saison 2006/2007:

L’équipe accède aux playoffs de Pro B et termine 4ème du Championnat.

Saison 2007/2008: 

Le 9 mai 2008, le FLSQ s’impose lors de la finale de Play-Offs de Pro B face à Avignon et obtient son ticket pour la Pro A pour la saison 2008/2009.

Saison 2008/2009:

Promu en Pro A, le FLSQ terminera à la 10e place (sur 16) et disputera une seconde saison consécutive dans l’élite du volley français pour la première fois.

L’image contient peut-être : 13 personnes, personnes qui pratiquent un sport et terrain de basketball

Saison 2009/2010:

L’équipe 1ère termine 6ème de Pro A et accède aux 1/4 de finale des playoffs.

FLSQ Ligue A 2009-2010

SQV Paris Tonemassa 13 (GP)  SQV Paris Majdak 14 (GP)

photos: Saint-Quentin / Paris Volley


 

Années 2010/2016

Puis commencent des années difficiles pour le club:

Saison 2010/2011: l’équipe descend en ProBM, 14ème

Photo équipe 1 et 2 saison 2010-2011

l’équipe Pro B accompagnée du Centre de formation

Saison 2011/2012: l’équipe descend en Nationale 1, 14ème

FLSQ 2011-2012

Saison 2012/2013,

Nenad Komnenic quitte le Centre de Formation du Club, qui a évolué quelque temps en N2, pour reprendre l’encadrement technique de l’équipe première. Cela signifiera malheureusement la fermeture du Centre de Formation. Cette même saison, le club finira 4ème des playoffs en N1 et restera une année de plus à l’étage inférieur. Toutefois, tout ne sera pas si noir puisque la saison se finira en apothéose avec la victoire en Coupe de France Amateur face aux Herbiers au Palais des Sports De Coubertin.

Afficher l'image d'origine

Saison 2013/2014:
La bonne dynamique due à la victoire en coupe de France se continue lors de la saison suivante, en effet l’équipe finit à la première place de la saison régulière et second lors de la phase de playoffs (derrière Poitiers), ce qui l’autorise à monter en Pro B.

L’image contient peut-être : 12 personnes

Cependant, à la suite de son passage devant la DNACG, le club se voit interdit de monter dans un premier temps, puis réintégré en Pro B après validation de tous les documents nécessaires. Situation rocambolesque certes, mais qui vient récompenser finalement les efforts faits sur le terrain. On peut donc pousser un grand OUF de soulagement du coté de Saint-Quentin.

Saison 2014/2015:
Lors de la saison 2014/15, le SQV finit 11ème de Pro B et obtient le maintien face à de bonnes équipes comme Poitiers, Rennes, Nancy, Nice ou Orange. Une bonne saison dans l’ensemble

historique Saint-Quentin VolleyBall

Saison 2015/2016:
Dans un championnat réduit à 8 en raison des difficultés financières de certains clubs, le SQV se voit obligé de composer avec une formule de championnat étrange (Extra-Match, Pas de Descente, Playoffs pour tous). Déstabilisé par les blessures de certains cadres, le SQV vit une saison compliquée et finit à la 7ème place. Heureusement, le parcours en Coupe vient un peu éclaircir la saison et les victoires contre Nancy et Toulouse (LAM) révèlent le vrai potentiel de cette équipe qui ira jusqu’en 1/4 de finale, éliminé contre Sète (leader de LAM).

L’image contient peut-être : 13 personnes, personnes souriantes

Share on FacebookTweet about this on Twitter